• Thank you for visiting Buffy-Boards. You obviously have exceptional taste. We just want you to know that:
    1. You really should register so you can chat with us!
    2. Twelve thousand people can't be wrong.
    3. Buffy-Boards loves you.
    4. See 1 through 3.
    Come on, register already!

Fanfic : sans titre pour le moment mais ça va venir...

XDruX

Ludicrucious Hugzzz
Joined
Feb 27, 2007
Messages
1,198
Location
Paris / bOOn
Introduction

« Bonjour Giles ! » trompeta Evrah, comment vas-tu aujourd'hui ?
- Je vais bien merci. Tu es en retard. Willow t'attend depuis bientà´t une demi-heure.
- Grève des transports, je n'y peux rien.
- Ne mens, pas. Je viens de vérifier et il n'y a aucune grève.
- Et zut, pourquoi t'on t-il connecté à  Internet ?!
Et voilà , encore une fois, Giles avait fait volé mon alibi en éclat. Il faut dire qu'il était à  la pointe de la technologie. Les meilleurs systèmes d'exploitation, les meilleurs pare-feux. Tout y était pour faire de Giles la parfaite centrale, la parfaite base de donnée"¦ parlante. Le centre de commandement avait décidé de créer cette base de donnée à  la mort de l'Observateur de Buffy. En son hommage ils lui ont donné le même nom"¦ et le même caractère... Ils y ont tout inclus, tous les livres sur tous les démons possibles et imaginables, des milliers d'entrées à  portée de main dans notre quartier général.

Le QG se trouve au sous-sol d'un immeuble XIXème de la rue Voltaire. On y accède par une porte dérobée dans la cours. Un long escalier à  peine éclairé vous mène à  une porte en bois, si vieille que l'on croit qu'elle date du Moyen-à¢ge et si petite qu'il faut se courber afin de pouvoir entrer.
Pour l'ouvrir, pas de code ni d'empreinte digital et autres méthodes dépassées. Il suffit de tourner la poignée. Ce geste, aussi simple qu'il puisse sembler suffit à  nous protéger de tous les indésirables car seuls ceux qui sont inclus dans le charme peuvent ouvrir la porte. Les autres peuvent essayer tant qu'ils le veulent il n'arriveront jamais à  rompre le charme. A moins d'être aussi doué que Willow et ça, ce n'est pas une mince affaire.
A l'intérieur, ce n'est que surenchère d'ordinateurs et de machines en tout genre. Giles trà´ne au centre. Imaginez-vous une sculpture de bronze en forme de grimoire d'à  peu près 50 centimètres de largeur et 70 de hauteur, ouvert en son milieu avec une paire de lunettes rondes posées dessus. Voilà  à  quoi ressemble notre base de donnée. Sans elle, notre vie de Tueur de vampire ne tiendrait qu'à  un fil.

C'est donc de ce livre que sortit cette voix qui me réveilla pour la énième fois aujourd'hui de ma rêverie.
- On se réveille ! Ton ordre de mission est sur la table.
- Merci, répondis-je d'une voix à  peine audible.
- Dis-moi, est-ce que ça va ? Ces temps-ci tu es tout le temps perdues dans tes pensées"¦
- Décidément, ils ne t'ont pas raté Giles ! Aussi papa poule que l'original !
Un rire sortit du livre. Bref mais tellement sympathique.
- Non, non, je vais bien, c'est juste que"¦
- Que ?
- Rien, je crois que je suis fatiguée, c'est tout.
- Alors après cette mission, repose toi bien. Je ne veux plus te revoir avant demain 13h !
- Très bien, à  demain.

"¦c'est juste qu'il m'arrive de me sentir comme si je ne m'appartenais pas à  ce monde"¦
 
C
CrazyMary
ca a l'air plutot sympa pour le moment! a quand la suite ? :)

XDruX

Ludicrucious Hugzzz
Joined
Feb 27, 2007
Messages
1,198
Location
Paris / bOOn
Chapitre 1

« La première fois que cele m’est arrivé il faisait nuit. L’air était agréable bien qu’un peu étouffant. Il n’y avait que les lumières des lampadaires qui éclairaient la petite ruelle dans laquelle je m’étais engagée. Pourquoi ces vampires ne peuvent-ils pas prendre les grandes avenues bien éclairées comme tout le monde ? Une petite course sur les champs Elysées ça nous auraient bien dit, moi et ma bande. Après on serait aller boire un verre dans un bar histoire de fêter la mort d’un démon.
Au lieu de cela, j’étais seule, mes amis n’avaient pas réussi à  me suivre. Le sol était mouillé et l’on entendait mes pas. Des petits « clap » réguliers. Pas très discret tout ça. Soudain, ces « claps » secs commencèrent à  résonner, résonner, résonner tellement fort que ma tête commenca à  tourner. Je commençais à  voir trouble, les lumières se dédoublaient. Je continuais cependant à  marcher, en me tenant aux murs des maisons essayant de faire passer ce trouble. Tout à  coup, j’aperçu une silhouette. Elle courait, et son vêtement blanc flottait. Il semblait être fait d’un tissu très léger. C’était une jeune fille. Elle avait des sandales aux pieds et un chignon. Je n’ai rien pu voir d’autre dans cette demi-brume. Je ne voyais pas claire. J’ai recouvré mes esprits lorsque j’ai senti de l’eau sur mon visage. J’étais tombé, je ne sais quand, la tête la première dans une flaque d’eau. J’étais trempée, j’avais perdu la trace de mon vampire et de mes amis. Le jour commençait à  se lever, il fallait rentrer. » Evrah relisait ce qu’elle avait écrit dans son journal de bord pour la troisième fois aujourd’hui. Elle essayait de comprendre ce qui lui était arrivé. Une vision trouble, puis ensuite cette jeune fille... Elle avait des recherches dessus et tout ce qu’elle avait trouvé c’était un ouvrage sur la Rome antique dans lequel on pouvait voir une jeune fille vêtue et coiffée de la même manière sauf que nous étions au 21ème siècle. C’était la première que cela lui était arrivé et depuis elle avait ce sentiment bizarre de ne pas appartenir à  ce siècle, ou plutà´t, d’entrapecevoir d’autres siècles. Cela était plutà´t dérangeant surtout lorsqu’elle poursuit des démons et qu’elle s’écroule en plein milieu. Elle avait pensé en parler à  Luc ou Divah ou même Giles ou encore Willow... mais elle se disait que décidément ils ne comprendraient pas. Etait-ce une erreur ? Pourtant... Elle feuilleta son carnet. Oui ! Voilà  ! 3 jours après cet incident elle avait essayé d’en parler à  Willow mais, à  peine avait-elle commencé son récit qu’elle ressentit un mal aise et du sortir. 7 jours après la même chose se passa lorsqu’elle tenta de faire le récit de sa course-poursuite à  Divah.
Pourquoi ?
 
Top Bottom